Nous ne produisons pas encore de manière neutre sur le plan climatique.

mais nous avons une longueur d'avance.

En comparaison directe avec nos concurrents et la moyenne de l'industrie, nous n'émettons qu'un peu moins de la moitié de la quantité de CO₂ par tonne de carton ondulé. Cela signifie que nous avons déjà dépassé les objectifs de la Suisse en matière d'émissions de CO₂ pour l'année 2030.

Nous utilisons des fibres recyclées chaque fois que cela est possible et contribuons à la protection de nos forêts. Si des fibres fraîches sont nécessaires, nous achetons du matériel provenant de sources certifiées FSC. Notre chaîne d'approvisionnement est exempte d'exploitation forestière illégale et de produits chimiques nocifs.

Dans notre logistique, nous évitons les trajets à vide. Nous utilisons l'eau par cycles et nos papeteries disposent de leurs propres stations d'épuration des eaux usées. Nous collectons régulièrement les emballages usagés de nos clients, les recyclons et les transformons en nouveaux emballages.

 

En un coup d'œil

72%
Fibres recyclées utilisées depuis 2017 pour nos produits.
400'000
Kilomètres économisés par nos camions depuis 2015.
3.3%
Eau douce économisée en 2018.
1'273
Tonnes de CO₂ abaissées en 2018.

Notre ambition

Le moins de matériel d'emballage possible

Mais autant qu'il est nécessaire. Grâce à nos carton pleins et ondulés, les marchandises peuvent être emballées de manière écologique, contrairement à d'autres matériaux tels que le plastique. Il est cependant incontestable que la production du carton est une activité à forte intensité d'énergie et d'eau.

C'est pourquoi nous commençons là où nous pouvons être durables. Pour nos papeteries, nous nous approvisionnons en chauffage urbain auprès d'usines d'incinération des déchets et en électricité exclusivement suisse, tous deux presque neutres en termes de CO₂, et nous utilisons des fibres recyclées chaque fois que cela est possible.

Nous gérons les ressources avec soin et efficacité, non seulement en termes d'énergie, de climat, de déchets et d'eau. Lorsque nous achetons des matières premières, nous tenons également compte de questions telles que la déforestation, l'érosion des sols et l'exploitation forestière illégale.

En savoir plus

«D'ici 2030, nous réduirons de 10 % notre consommation de ressources par tonne de papier, de carton ondulé et de carton produite.»

Nos actions

Nous privilégions le recyclage

Nos produits sont naturellement gourmands en ressources. C'est pourquoi le recyclage et la production à faible consommation d'énergie ont la priorité absolue - d'un point de vue écologique et économique.

Nous analysons, anticipons et réduisons les impacts négatifs sur l'environnement dès le stade du développement du produit. Nous optimisons constamment notre logistique : Avec la planification des itinéraires, le retour des déchets de papier et des cartons usagés et avec des innovations techniques dans de nouveaux halls logistiques conçus pour l'efficacité.

Nous traitons les eaux usées, n'utilisons que des fibres recyclées dans la mesure du possible et n'achetons des fibres fraîches certifiées que lorsque nous en avons besoin.

En savoir plus

Nous raccourcissons les chaînes d'approvisionnement

Avec Model Recover, nous offrons une solution efficace pour la collecte et le recyclage des déchets de papier et de carton. Nos camions collectent les marchandises usagées de nos clients chaque fois que de nouveaux produits sont livrés. Ainsi, toutes les parties concernées économisent un temps précieux, des efforts logistiques et du CO₂. Et nous évitons les courses à vide.

Depuis 2015, nous achetons l'amidon de blé à notre fournisseur Meyerhans Mühlen AG «En ligne directe». Cela nous permet d'économiser environ 400 000 kilomètres de trajets en camion chaque année. Cela représente plus de 380 tonnes de CO₂ en moins.

En savoir plus

1 / 3

Notre empreinte CO₂ est importante

Ce qui est particulier, cependant, c'est que nous n'émettons qu'un peu moins de la moitié du CO₂ par rapport à nos concurrents et à la moyenne du secteur. Model SA a déjà remplacé en grande partie les combustibles fossiles à la fin du 20e siècle en obtenant de la chaleur des usines d'incinération de déchets. Ce chauffage urbain est pratiquement neutre en termes de CO₂. Nous comptons également sur l'électricité suisse, qui est aussi pratiquement neutre en CO₂ grâce à l'énergie hydroélectrique et nucléaire. La Suisse veut réduire de moitié ses émissions de CO₂ d'ici 2030 par rapport à 1990. Nous avons déjà dépassé cet objectif.

Nous avons convenu d'autres objectifs pour nos sites de production avec l'Office fédéral de l'énergie (BFE) et l'Office fédéral de l'environnement (BAFU). D'ici 2030, par exemple, nous voulons réduire la consommation d'énergie et les émissions de CO₂ de 15 % supplémentaires par rapport à 2017.

Pour atteindre cet objectif, nous optimisons à la fois à petite et à grande échelle. Nous construisons des bâtiments de production économiques, comme notre hall logistique à Moudon (CH), qui n'a plus besoin d'énergie de chauffage. Nous remplaçons les anciens systèmes d'éclairage par des LED et isolons les halls existants avec des panneaux d'isolation thermique modernes. Nous remplaçons les blocs compresseurs des refroidisseurs d'air qui consomment de l'énergie par de nouveaux compresseurs refroidis à l'eau. L'eau qui y est chauffée sert à chauffer les bâtiments ou notre eau de service.

Voici un extrait de nos activités qui, ensemble, permettent d'économiser au total 1 273 tonnes de CO₂ par rapport à l'année précédente. 102'000 hêtres devraient pousser pendant 80 ans pour fixer cette quantité de CO₂.

 

En savoir plus

Préférer les eaux usées que l'eau douce

Nos papeteries sont constamment améliorées et modernisées. Il s'agit notamment d'utiliser moins d'eau douce afin de produire de plus petites quantités d'eaux usées. Moins il y a d'eau douce, plus la concentration des eaux usées est élevée, ce qui, selon l'état actuel de la technique, est associé à une utilisation plus importante de produits chimiques. C'est pourquoi nos sites de Weinfelden et de Niedergösgen disposent de leurs propres stations d'épuration pour recycler l'eau.

Aucun déchet n'est jeté

Nos déchets sont principalement constitués de fibres de papier, qui sont réutilisées comme matière première dans nos papeteries. La plupart de nos emballages sont fabriqués à partir de fibres recyclées, car le papier recyclé réduit les émissions de plus de 20 % par rapport au papier fabriqué à partir de fibres fraîches.

La matière première du papier de récupération contient d'autres substances étrangères telles que des déchets de bois, des métaux et des plastiques, qui sont triés au cours du processus de production. Avec notre propre usine d'incinération, nous recyclons thermiquement ces matériaux et utilisons la chaleur récupérée dans l'usine de papier pour sécher le nouveau papier.

En savoir plus

Pas de pitié pour nos sources

Nous réutilisons les fibres de papier jusqu'à sept fois. Jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus être recyclés. Chaque fois que des revêtements de carton blanc sont nécessaires, nous veillons à obtenir des fibres de bois frais provenant de sources durables. Nous proposons des emballages fabriqués à partir de matériaux certifiés FSC dans toutes nos usines et veillons à ce que nos fournisseurs respectent des critères de gestion stricts pour l'utilisation écologique des forêts.

Compenser, c'est un non-sens…

...si c'est juste pour apaiser une conscience coupable. Cependant, nous proposons des emballages climatiquement neutres grâce à la compensation des émissions. Les émissions de CO₂ qui ne peuvent être évitées qu'au prix de coûts supplémentaires disproportionnés, voire pas du tout, peuvent être compensées par nos clients en finançant des projets de protection du climat. En collaboration avec le cabinet de conseil en protection du climat Climate Partner nous avons mis au point un calculateur de CO₂ qui crée de la transparence - tout au long de la chaîne de valeur.

En savoir plus

Nos objectifs

Ce que nous voulons réaliser

  • D'ici 2030, nous réduirons de 10 % notre consommation de ressources par tonne de papier, de carton ondulé et de carton plat produite.
  • D'ici 2030, nous réduirons nos émissions de CO₂ de 15 %.

Pour atteindre ces objectifs, nous allons optimiser notre récupération de fibres, améliorer notre logistique et introduire de nouvelles technologies tout au long de la chaîne de valeur.

 

Informations GRI

Documentation des indicateurs de la GRI

Le rapport est basé sur les normes de la Global Reporting Initiative (GRI) et attribue les principaux aspects de la GRI aux quatre piliers de la stratégie de durabilité du groupe Model.

GRI  301-2
Matières recyclées utilisées
GRI  302-3
Intensité énergétique
GRI  303-1 – 303-5
Eau et effluents
GRI  305-4
Émissions
GRI  306-2
Déchets par type et méthode d’élimination